Y a des indices qui ne trompent pas…

1

2 octobre 2012 par Miss K

Acheter une couette, être obligée de porter des chaussures fermées, craquer pour de jolis collants… Pas de doute, l’automne est là! Et quoi de mieux qu’une bonne soupe pour fêter l’automne?! Un velouté de potimarron, bien sûr!!

J’adore les courges, en sucré ou en salé, je pourrais en manger à toutes les sauces! Et hier soir, en passant chez mon primeur, j’ai craqué (en même temps, comment résister au cri du potimarron esseulé?!). Et c’est parti pour la première soupe de l’année!

Velouté de potimarron à la crème et aux lardons

Pour environ 1,5l de velouté :

  • 1 potimarron d’1,3kg
  • 15cl de crème liquide
  • 1 échalotte
  • 100g de poitrine fumée
  • 2 cubes de bouillon de volaille dégraissé
  • une noix de beurre
  • huile d’olive
  • sel et poivre

Pour la déco au moment de servir :

  • une tranche ou deux de jambon cru
  • un petit peu de crème liquide
  • huile de noix

Préparez un litre de bouillon de volaille avec les deux cubes et gardez-le à frémissement.

Commencez par brosser le potimarron pour le nettoyer soigneusement car il gardera sa peau! Puis attaquez-vous à la bête. C’est la partie la plus difficile de la recette, le couper en deux. A l’aide d’une cuiller à soupe, retirez les graines et les parties filandreuses, puis découpez le potimarron en cubes pas trop gros et de tailles équivalentes.

Ciselez l’échalote. Retirez la couenne de la poitrine fumée et détaillez-la en gros lardons.

Dans une cocotte, versez un filet d’huile d’olive et ajoutez la noix de beurre. Sur feu vif, faites-y revenir l’échalote avec les lardons, puis ajoutez le potimarron. Tout en remuant en permanence, faites saisir le tout. Pas grave si ça attache un peu au fond (bon, il ne faut pas non plus que ça brûle!), les lardons doivent prendre une jolie coloration.

Mouillez avec le bouillon de manière à ce qu’il recouvre juste les cubes de potimarron. Laissez mijoter à feu moyen. Le bouillon doit frémir, mais pas bouillir. Stoppez la cuisson quand le potimarron est tendre lorsqu’on le pique avec un couteau.

Mixez (au blender pour moi) les morceaux de potimarron et les lardons avec un peu de liquide de cuisson. Le velouté doit avoir une consistance encore un peu épaisse, mais doit quand même être liquide, un peu comme la purée trop liquide de la cantine! Versez le tout dans une casserole et ajoutez la crème liquide. Mélangez et rectifiez l’assaisonnement.

Pour le service, émincez finement le jambon cru pour faire de très fines allumettes. Versez le velouté dans les bols ou les assiettes, ajoutez une cuillerée de crème liquide, parsemez les allumettes de jambon et déposez quelques gouttes d’huile de noix.

A la fin, il me restait du bouillon de cuisson, un peu moins d’un bol. Vous pouvez donc diminuer un peu la quantité de bouillon ou faire comme moi, le congeler pour s’en servir plus tard, par exemple pour faire un risotto!

Avec ces proportions, on a de quoi faire 4 bols je pense. Nous n’en avons mangé que deux et demi et j’ai gardé ce qu’il restait pour en faire des verrines pour le dîner avec la maman et le beau-père de Chéri. Recettes à venir.

Publicités

Une réflexion sur “Y a des indices qui ne trompent pas…

  1. Emy dit :

    Mmmmmh ça donne envie tout ça !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :